Paroles d’expert

MaPrimeRénov’ Sérénité : Le nouveau dispositif de 2022

Publié le jeudi 20 janvier à 08h10

Jean-Paul ROUSSEAU

Co-Fondateur, AD VALIDEM

Partager sur

Connue sous le nom du programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah, l’aide à la rénovation énergétique et à l’amélioration de l’habitat des plus modestes, ce dispositif fait peau neuve en fusionnant avec MaPrimeRénov’. L’objectif étant de d’inciter les ménages à réaliser des bouquets de travaux et non plus par monogestes. De ce fait, cela passe par une meilleure lisibilité pour les ménages quant aux dispositifs financiers auxquels ils ont droit pour leurs travaux.

Que faut-il retenir du nouveau dispositif MaPrimeRénov’ Sérénité ?

Habiter Mieux Sérénité devient MaPrimeRénov’ Sérénité

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ Sérénité ?

Démarrée en 2020, MaPrimeRénov’ a suscité beaucoup d’enthousiasme chez les particuliers. Depuis ses débuts, plus de 580 000 dossiers avaient déjà été déposés auprès de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Suite à ce succès, la déclinaison MaPrimeRénov’ Sérénité voit le jour et vient compléter l’aide à la rénovation globale.

Un nouveau dispositif lancé en 2022 pour la rénovation globale

MaPrimeRénov’ Sérénité, est une nouvelle subvention énergie ouverte aux ménages modestes, remplace le dispositif Habiter Mieux sérénité de l’Anah, qui a tiré ainsi sa révérence le 31 décembre 2021.

Cette subvention a évolué afin de rendre l’offre plus lisible pour les Français qui s’adresse de fait toujours au même public, c’est-à-dire, les ménages aux revenus modestes.

Cette aide concernera les 5,5 millions de propriétaires aux revenus très modestes à modestes, éligibles à MaPrimeRénov’ Bleu et MaPrimeRénov’ Jaune. Ces ménages rencontrent souvent des difficultés à payer leurs factures énergétiques et/ou à posséder d’un budget conséquent pour effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation.

Ainsi, il s’agit de réduire les charges qui pèsent sur ces catégories de ménages en leur donnant des moyens adaptés pour engager des travaux plus ambitieux et favoriser des rénovations performantes, plus efficaces qu’une démarche « poste par poste ».

Par ailleurs, les foyers éligibles bénéficieront systématiquement d’un accompagnement individuel, Mon Accompagnateur Rénov’, par un professionnel spécialisé. Celui-ci sera à leur côté pour les aider à prioriser les travaux à réaliser et pour chiffrer le coût total du projet.

Les ménages aux revenus intermédiaires et aisés peuvent, quant à eux, bénéficier du forfait de rénovation globale proposé par l’aide MaPrimeRénov’. 

Quelles sont les conditions d’éligibilité à MaPrimeRénov’ Sérénité ? 

Les conditions d’éligibilité au dispositif sont similaires à la subvention Habiter Mieux Sérénité de l’Anah :

→ Être propriétaire du logement que vous allez rénover et l’occuper.

→Le logement doit avoir au minimum 15 ans d’ancienneté lors du dépôt du dossier. Cela a pour but d’inciter les propriétaires à rénover leurs biens les plus anciens et énergivores. 

→ Respecter les plafonds de ressources éligibles à MaPrimeRénov’ Bleu (revenus très modestes)  ou MaPrimeRénov’ Jaune (revenus modestes).

Plafonds de ressources en Île-de-France
Plafonds de ressources hors Île-de-France

→ Réaliser des travaux de rénovation énergétique globale permettant un gain énergétique d’au moins 35 %, attesté par une évaluation énergétique.

→ Faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour la réalisation de vos travaux. 

Quelles sont les travaux concernés par MaPrimeRénov’ Sérénité ?

À savoir que les travaux de rénovation énergétique globale éligibles à MaPrimeRénov’ Sérénité concernent 6 postes de travaux pour lesquels il est indispensable de réduire significativement la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre du logement :

🛠 La ventilation 

🛠 La toiture 

🛠 La production de chauffage et d’eau chaude sanitaire 

🛠 L’isolation des murs 

🛠 L’isolation des sols : planchers bas 

🛠 Le remplacement des menuiseries extérieures.

Les plafonds d’aide de MaPrimeRénov’ Sérénité 

Lorsque les conditions d’éligibilité énoncées ci-dessus sont respectées, le ménage bénéficiaire peut prétendre à recevoir des subventions : 

➡️ Si vous vous situez dans la catégorie de ménages « très modestes », le montant de l’aide est de 15 000 € maximum. C’est 50 % du montant total HT des travaux de rénovation énergétique.

➡️ Si vous vous situez dans la catégorie de ménages « modestes », le montant de l’aide est de 10 500 € maximum. C’est 35 % du montant total HT des travaux de rénovation énergétique.

Vous pouvez également bénéficier de deux bonus cumulables : 

▶ Le bonus BBC de 1 500 € en complément pour les logements énergivores si atteinte de la classe A ou B après la réalisation des travaux.

▶ Le bonus sortie de passoire thermique de 1 500 € en complément pour les logements énergivores, si saut de classe F ou G à classe E ou meilleure.

Illustration sur le site de l’Anah.fr

↪️ Le cumul des aides représente dans ce cas 78 % du coût total des travaux, et il reste 22 % de ce coût à votre charge. À cela, peuvent s’ajouter les aides locales (de la collectivité, de la caisse de retraite) et les bonus si les travaux permettent un saut de classe énergétique de la classe F ou G à au moins E et/ou si les travaux permettent d’atteindre la classe énergétique B ou A.

* Montant calculé pour la catégorie de ressources « très modestes ». Pour la catégorie « ressources modestes » le montant total de l’aide est de 15 750 € (35 % du montant des travaux + 5 500 € d’aide Coup de pouce).

Est-il possible de cumuler MaPrimeRénov’ Sérénité avec d’autres aides ?

Bonne nouvelle : MaPrimeRénov’ Sérénité est cumulable avec certaines aides financières. 

Déjà, il était possible de cumuler l’aide de l’Anah avec les chèques énergie, l’Éco-prêt à taux zéro ainsi que le taux de TVA réduit de 5,5 %.

Néanmoins, les conditions de cumul ont été rectifiées afin d’encourager les propriétaires vivant dans des passoires thermiques à se lancer dans des travaux de grande ampleur. Dès le 1er juillet 2022, vous pourrez cumuler MaPrimeRénov’ Sérénité avec les primes des Certificats d’Économie d’Énergie par geste ou de la prime CEE coup de pouce « rénovation performante » (BAR-TH-164) pour les travaux de rénovation énergétique !

Les aides locales et les aides des caisses de retraite sont également cumulables pour financer la rénovation des logements énergivores.

À savoir que les aides MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité ne sont pas cumulables entre elles.

Vous aussi, démarrez votre projet !

En cas de besoin pour les aides financières ou toute autre information sur vos projets de rénovation énergétique, nos conseillers AD VALIDEM sont là pour vous aider ! Nous sommes spécialistes du secteur de la rénovation énergétique depuis plus de 10 ans et pouvons vous accompagner dans vos travaux de A à Z.

Publié le jeudi 20 janvier à 08h10

Jean-Paul ROUSSEAU

Co-Fondateur, AD VALIDEM

Partager sur

Vous souhaitez être recontacté ?


    Vous êtes ?

    Nos qualifications

    qualibat velux firestone