Paroles d’expert

5 solutions pour réduire ses factures énergétiques

Publié le vendredi 12 novembre à 15h01

Martial MERCIER

Responsable Pôle CVC, AD VALIDEM TOULOUSE

Partager sur

Dans le contexte actuel des hausses de tarifs de gaz et d’électricité, vos dépenses liées à la consommation énergétique de votre logement ne cessent de grimper au fil des années. En plus, les sources de consommation d’énergie sont nombreuses à être responsable de vos factures énergétiques : chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage, ventilation, climatisation, équipements et électroménager.

Pour limiter votre empreinte carbone et diminuer ces postes de dépense, qui est souvent non négligeable pour les foyers, on vous accompagne pour garder la main sur votre consommation énergétique.

Quelques gestes peuvent faire la différence et vous permettre de mieux maîtriser vos dépenses énergétiques. Il suffit souvent de bien choisir ses équipements, de bien les utiliser et de bien les entretenir. Sans plus tarder, voici quelques astuces pour adopter les bons gestes, sur les bons postes de dépenses afin d’avoir le plus gros impact possible sur votre facture.

J’améliore l’isolation thermique de mon logement

Une maison mal isolée ou pas isolée cause des déperditions de chaleur, un confort incertain et des factures d’électricité élevées. Grâce à l’isolation thermique de votre maison, vous pouvez réduire votre consommation énergétique jusqu’à 65 % !
L’isolation des combles et de la toiture est très importante pour réduire ces pertes de chaleur. Savez-vous que 30 % des pertes de chaleur se font par les combles et la toiture de votre logement ? Il existe plusieurs façons d’isoler ses combles, qu’elles soient perdues ou aménageables.
Surveillez bien tous les points sensibles de votre logement qui peuvent également être des sources de perte de chaleur. Par exemple, près de 20 % des déperditions thermiques proviennent des fenêtres, mais aussi des portes mal isolées. Pour y remédier, en appartement comme en maison, n’hésitez pas à changer les joints de vos fenêtres et d’installer un bas de porte pour maintenir la chaleur à l’intérieur de l’habitation.
Vous avez souvent droit à des aides financières vous permettant de financer une partie des travaux d’isolation de votre logement.

Je ventile mon logement

Afin de profiter de votre confort thermique, réaliser des économies d’énergies et assurer le bien-être des occupants, une isolation performante doit toujours être associée à une ventilation efficace. Un système de ventilation mécanique, qui permet de renouveler l’air, fonctionne en permanence pour favoriser une meilleure qualité de l’air dans le logement.

Il existe plusieurs systèmes de VMC, ventilation mécanique contrôlée, VMC simple ou double flux. Pour savoir quelle ventilation est la plus adaptée pour votre logement, découvrez notre article sur la VMC :  La VMC, mécanique contrôlée, atout indispensable pour une maison saine.

La ventilation limite les pertes de chaleur lorsque le système est adapté aux besoins du logement et aux nombres d’occupants. En effet, selon la situation, la ventilation permet de réguler la température et les débits d’air. Une bonne ventilation couplée à une isolation efficace permet de maîtriser les pertes énergétiques.

Je choisis un système de chauffage adapté à mon confort

C’est le plus gros poste de consommation d’électricité domestique au sein des ménages français. Le chauffage représente 28 % des dépenses de la consommation d’énergie dans un logement. C’est là qu’il faut agir pour faire une différence sur vos factures !

Choisir la bonne température
Quelques règles de base : Il est inutile de chauffer toutes les pièces à la même température. L’ADEME, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, recommande une température entre 19 °C et 21 °C dans les pièces occupées la journée contre 17 °C la nuit et en journée dans les pièces peu occupées. Ces petits gestes du quotidien vous permettront de réduire votre consommation de chauffage. Pour contrôler les températures, installez des robinets thermostatiques qui régulent la chaleur émise par les radiateurs pour atteindre la température choisie pour la pièce.

Remplacer les radiateurs qui sont gourmands en énergie
Certains systèmes de chauffages sont plus énergivores que d’autres. Pensez éventuellement à les remplacer pour des équipements plus écologiques et économiques vous permettant de limiter votre consommation énergétique de façon considérable.

En cas d’absence
En cas d’absence de moins de 48 h, nul besoin de couper le chauffage lorsque vous partez, le baisser un peu suffit amplement afin d’éviter qu’il ne chauffe trop d’un coup à votre retour lorsque vous le remettez en marche.

Entretenir son chauffage
L’entretien du chauffage de votre habitation est une nécessité afin d’éviter de passer l’hiver en ayant continuellement cette sensation de froid et donc automatiquement d’augmenter votre chauffage pour « effacer » cette sensation.

Par ailleurs, l’entretien des chaudières fioul, gaz et bois est obligatoire et doit s’effectuer une fois par an. Pour les autres équipements de chauffage, il est recommandé de les faire vérifier même si cela n’est pas obligatoire. Rien de tel que de les faire entretenir par un professionnel.

En effet, lorsque votre système de chauffage est désuet ou mal entretenu, vous risquez de voir votre consommation énergétique s’accroître.

Entretenir sa cheminée

Si vous possédez une cheminée ou un conduit d’évacuation des fumées, c’est le moment de le faire ramoner. C’est même une obligation légale, imposée par le RSDT (Règlement Sanitaire Départemental Type). Cette opération doit être prévue deux fois dans l’année : une fois durant la période d’utilisation de la cheminée, et l’autre fois avant ou après.

Je consomme l’eau chaude sanitaire dont j’ai besoin, pas plus !

L’eau chaude sanitaire peut représenter jusqu’à 15 % de la consommation de gaz dans les foyers français. C’est moins certes, mais ça peut valoir le coup de faire quelques ajustements pour faire baisser cette consommation.

Économiser de l’eau chaude, c’est aussi économiser de l’électricité !
➡️ Le mieux est d’utiliser un robinet mitigeur pour votre douche qui vous permettra d’économiser plus par rapport à un robinet mélangeur classique. L’utilisation d’un mitigeur thermostatique vous protège des changements soudains de température de l’eau, plus besoin de laisser couler l’eau longtemps avant de trouver la température adéquate.

➡️ Ne laissez pas fonctionner le ballon d’eau chaude en période d’absence prolongée.

➡️ Privilégier les douches aux bains.

Programmer la température du ballon d’eau chaude
La température doit être réglée entre 55 °C et 60 °C, c’est suffisant pour limiter le développement de bactéries pathogènes. De plus, cela limite la consommation d’électricité nécessaire pour chauffer l’eau.

Calorifuger les tuyaux et le ballon d’eau chaude
En protégeant le ballon d’eau chaude et les canalisations avec un isolant, vous limitez les pertes de chaleur. Le calorifugeage est d’autant plus nécessaire lorsque le ballon d’eau chaude est installé dans un endroit non chauffé, buanderie, garage ou sous-sol et que les points d’eau sont éloignés du ballon d’eau chaude.

J’optimise l’éclairage de chaque pièce

Il est possible de faire baisser sa facture d’électricité en changeant l’éclairage de votre logement vers des ampoules basses consommation, les lampes LED ou les lampes fluocompactes (LFC). Les lampes à LED sont considérées comme la meilleure solution d’éclairage domestique. Pour faire le bon choix en magasin, retrouvez toutes les informations utiles sur l’emballage dont l’étiquette énergie qui vous permettra de choisir un éclairage ayant une bonne performance énergétique.

Bien sûr, en plus de choisir le bon éclairage en fonction de la pièce et de vos habitudes, pensez à éteindre la lumière lorsque vous quittez une pièce est essentiel pour réduire votre consommation d’électricité.

Attention au « suréclairage » et privilégiez des sources lumineuses à vos usages, lampe de lecture dans le salon ou dans la chambre par exemple. Choisissez également des abat-jour clairs permettant de profiter d’un maximum de la lumière naturelle.

Pour en savoir plus, téléchargez le guide complet de l’ADEME « Réduire sa facture d’électricité ».

Confiez vos travaux de rénovation énergétiques à AD VALIDEM

Recourir à un expert à l’instar d’AD VALIDEM représente une solution efficace pour maximiser les économies d’énergie réalisables. La qualité des travaux est un des points forts d’une entreprise spécialisée.

Nos conseillers vous accompagneront de bout en bout durant toutes les étapes importantes de votre projet de rénovation énergétique. Vous disposez de conseils à partir de la visite technique qui prendra en compte la performance énergétique sur les différents éléments de la maison ou de votre appartement à rénover, les travaux prioritaires ainsi que les solutions complémentaires.

Publié le vendredi 12 novembre à 15h01

Martial MERCIER

Responsable Pôle CVC, AD VALIDEM TOULOUSE

Partager sur

Vous souhaitez être recontacté ?


    Vous êtes ?

    Nos qualifications

    qualibat velux firestone